2016: la DH continue à publier sa Babe du jour

Durant tout le vingtième, et le début du vingt-et-unième siècle, notre société a réalisé des progrès considérables en matière d’égalité des sexes. Nous sommes bien loin du tableau de la femme soumise, un peu cruche, entièrement dépendante de son mari, à peine capable de faire la cuisine et le ménage (et rien d’autre) qu’on peut retrouver dans les anciennes publicités sexistes qu’on trouve à la pelle sur Internet.

Nous sommes aussi très loin d’avoir atteint le point où l’on peut dire que le sexisme, c’est du passé. Entre le harcèlement de rue, les salaires à deux vitesses ou les stéréotypes de genre qui tendent à éloigner les femmes des positions de pouvoir, le moins qu’on puisse dire est qu’il y a du chemin à faire. Beaucoup de ces problèmes sont complexes, et nécessitent un changement de mentalité qui ne se fera pas en un an, ou en dix. Certains de ces problèmes, cependant, devraient être plus simples. Par exemple : l’hyper-sexualisation du corps féminin dans les médias. La femme réduite à une paire de seins et/ou de fesses. En ces jours de Jeux Olympiques, il suffit de regarder la façon dont les caméras suivent, par exemple, le beach-volley féminin, par rapport à leurs homologues masculins.

Pour les journaux, éviter de tomber dans ce piège ne devrait pas être tellement compliqué. Se retenir d’utiliser des images de filles en bikini pour illustrer un article sur un traitement contre le cancer, par exemple, même si ça rapporte des clics et des likes sur Facebook.

Mais c’est peut-être trop demander. Alors, faisons plus simple encore. Jetons un oeil à la DH. Serait-ce trop demander, en 2016, de ne plus avoir, au beau milieu de la page d’accueil de leur site web, un encart intitulé “Babe du jour” ?

dh-babe

Tous les jours, la DH nous met ainsi à l’honneur une sélection de photos plus ou moins dévêtues que leur comité de rédaction a sûrement du passer consciencieusement en revue pour s’assurer qu’elles répondent toutes aux critères de qualité d’un si grand journal…

Comme dans tout journal “on-line”, c’est bien entendu dans la section des commentaires que l’on retrouve les plus belles perles.

dh-babe-comment-1dh-babe-comment-2dh-babe-comment-3Visiblement, le choix éditorial ne fait pas toujours l’unanimité.

Ces commentaires illustrent bien une chose : ce type de contenu, en particulier dans un journal “traditionnel” qui touche un large public, contribue à passer un message que son public semble bien entendre. La femme est là pour montrer son corps aux hommes, et gare à elle s’il n’est pas séduisant.

Une pensée sur “2016: la DH continue à publier sa Babe du jour”

Laisser un commentaire