Quand Le Soir veut défendre son statut de « journal sérieux »

« Depuis ce vendredi après-midi, la rédaction du Soir est au centre d’une polémique », nous dit Le Soir dans un post Facebook.

Cette polémique, elle démarre avec ce message de Vinciane Jacquet, « correspondante au Caire du journal Le Soir » selon elle, « journaliste basée au Caire à laquelle nous faisons appel occasionnellement » selon Le Soir.

L’histoire racontée par Le Soir et celle de la journaliste sont quasiment identiques. Les deux confirment qu’une commande a été passée pour un article sur le crash de l’avion d’Egyptair. Les deux confirment que cet article devait parler de la « tristesse » à l’aéroport. Les deux confirment qu’il devait parler des « procédures de sécurité particulières » d’Egyptair. Là où les histoires divergent, c’est sur l’intention : Vinciane Jacquet estime que Le Soir voulait par cette commande un article sensationnaliste, alors que Le Soir insiste que non. « Seuls les faits comptent à nos yeux : nous vous invitons à les lire pour vous forger votre opinion », nous disent-ils avant de montrer les trois pages du Soir dédiés au crash dans l’édition du 20 mai, où l’on voit s’étaler le titre : « Tout laisse à penser que c’était un attentat« , un titre pas du tout sensationnaliste étant donné que, si l’on en croit par ailleurs le très sérieux journal Le Soir, la « piste terroriste est sérieusement envisagée par l’Egypte et des experts », mais la France indique que « nous n’avons aucune indication sur les causes », et la disparition « n’a été revendiquée par aucun groupe djihadiste ». Autrement dit : on en sait rien pour l’instant.

Savoir qui des deux dit la vérité entre Le Soir et Vinciane Jacquet est impossible (et franchement je m’en fout un peu). Mais l’idée que « Le Soir » ne fait pas dans le sensationnalisme, et que « seuls les faits comptent à [leurs] yeux » est risible. Le Soir, et en particulier sa « rédaction en ligne », a depuis longtemps laissé de côté ce genre de considération éthique.

Sur le site du Soir, on trouve cet article : « Il divorce quelques heures après son mariage à cause de l’addiction aux réseaux sociaux de sa femme« , qui a pour seule source « Gulf News », un tabloid basé à Dubai connu notamment pour avoir un jour publié un article négationniste (« Aujourd’hui, le monde entier est témoin du fait que l’holocauste Nazie n’était qu’un mensonge, un chantage des Sionistes envers l’humanité« ).

Ou encore cet article : « Les passagers d’un avion voyagent aux côtés… d’un cadavre« , dont le but n’est certainement pas d’être sensationnaliste et de pousser les gens à cliquer en voyant la photo d’un cadavre en chaise roulante et un titre qui n’indique en rien qu’il s’agit en fait d’un mannequin pour film d’horreurs (pour ça, il faut aller au bout de l’article).

À moins qu’ils ne préfèrent mettre en avant cet article : « Daniel Craig n’endossera plus le costume de James Bond« , dont la seule source est cette fois-ci le « Daily Mail », tabloid anglais connu pour fabriquer ses informations et ses sources de toute pièce.

Bon, le Daily Mail est déjà une amélioration par rapport à la fois où ils ont relayés un article de « UFO Sightings Daily » dévoilant une « mystérieuse silhouette sur Mars ».

Messieurs et mesdames de la rédation du Soir : si vous voulez être pris au sérieux comme un journal basé sur les faits, commencez peut-être par revoir votre ligne éditoriale… Vos propres articles font bien plus de tort à votre réputation que la mini-polémique lancée par Vinciane Jacquet.

Laisser un commentaire